invocation

Kuchiyose no Jutsu est un Ninjutsu d’invocation qui permet au ninja de faire apparaître des armes ou objets, d’invoquer des animaux ou démons, ou encore de ressusciter des morts qui se battront pour lui. Si la résurrection des morts ou l‘invocation des démons comme Shinigami, le Dieu de la mort, sont bel et bien des Jutsus d’invocation, elles restent des techniques interdites et appartiennent donc au Kinjutsu. Ces techniques, suivant le type d’invocation, ne demandent pas toutes les mêmes préparations.


Il existerait aussi un dernier type d’invocation moins connu qui est celui de personne, comme Iruka Sensei, invoqué par Sakura et Naruto à la fin du second examen des Chuunins (épreuve de survie) à l’aide des parchemins du Ciel et de la Terre, ou encore dans la technique Hiraishin no Jutsu du Yondaime qui lui permet d‘apparaître là où se trouve l‘un de ses Kunais spéciaux. L’invocation d’un personnage serait alors basée sur l’invocation d’un objet, à l’aide d’un parchemin.

 

Animaux

L’invocation d’animaux nécessite avant tout d’avoir passé un pacte avec l’espèce d’animaux qui sera invoquée. En effet, le ninja doit avant tout signer, de par son sang, son nom sur un grand parchemin contenant toutes les personnes liées à l’invocation. Le ninja est alors lié à jamais avec l’espèce animale, une seule espèce, et ne pourra un jour invoquer un serpent, et un autre une grenouille. Désormais il sera capable à tout moment de réaliser l’invocation. Bien que celle ci soit celle de l’animal à laquelle le ninja est lié, c’est le panel de toute une espèce qu’il peut invoquer.

Pour commencer, l’invocateur doit donner un peu de sang, en s’entaillant, par exemple, lui-même un doigt, puis, avec plusieurs variations, déposer de ce sang sur une surface (Jiraiya trace un trait dans la paume de sa main, Orochimaru sur le tatouage en forme de serpent sur son avant bras, ou encore Temari qui dépose son sang sur son éventail). Il compose ensuite une combinaison de sceaux propre à l’invocation. Enfin, disant à haute voix « Kuchiyose no Jutsu », le ninja applique sa paume sur le sol ou autre surface de l’environnement où se dépose alors le sceau d’invocation laissant apparaître celle-ci. (Etrangement, Kirikiri no Maï de Temari ne semble nécessiter d’aucun sceau, de plus elle ne termine pas son invocation en posant sa main sur le sol, mais donne un large coup de son éventail).

                                                            

Par l’apposition de sa main au sol, le ninja libère une quantité de Chakra. De la quantité libérée dépendra directement la puissance et niveau de l’invocation. Dans l’exemple de l’espèce des grenouilles, le ninja pourra invoquer d’un ridicule têtard, au majestueux Gama Bunta, père de toutes les grenouilles. Tous les ninjas ne peuvent alors réaliser une telle technique puisqu’une puissante invocation demandera une quantité importante de Chakra.

Parmi celles-ci, on retrouve les très impressionnantes invocations des 3 Sannins: Manda, le maître des serpents, l’invocation d’Orochimaru; Katsuyu, la reine des limaces, celle de Tsunade le Godaime; et Gama Bunta, le maître des grenouilles, celle de Jiraiya. Tout comme le principe du jeu « pierre feuille ciseau », il faut savoir que la grenouille craint le serpent, le serpent la limace, et la limace la grenouille. Leurs puissances colossales et celles des trois Sannins sont donc plus ou moins égales et aucune n’est donc réellement supérieur aux autres.



Malgré le don de sang, le contrat passé, et la dépense de Chakra (pouvant être très importante), l’animal invoqué n’est pas tenu d’obéir au ninja et peut choisir de ne pas venir en aide à l’invocateur. Si tel est le cas, une grosse dépense de Chakra peut alors devenir une arme à double tranchant, laissant le ninja sans autres ressources et possibilités de puiser du Chakra pour le combat.



Armes

L’invocation d’armes ou objets est une technique assez peu utilisée bien qu’elle puisse devenir une spécialisation comme Ten Ten. Un rouleau chargé d’un sort, suivant le ou les objets, est alors utilisé pour faire apparaître tout type d‘armes, sans restriction, si ce n‘est de posséder le parchemin approprié. Bien qu’un objet, le rempart Rashômon est quand à lui invoqué comme l’est un animal.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site